Translate content
A quel moment êtes-vous arrivé sur le projet de la première Tour de la Terreur, celle des Disney's Hollywood Studios ? C'était en 1993, à peu près un an avant l'ouverture du parc. Le site était encore loin d'être construit. Il faut dire que cette attraction a demandé beaucoup de préparation, notamment par rapport au thème de la série, La Quatrième Dimension. Justement, pouvez-vous nous parler de votre travail sur ce thème musical ? En fait, peu de gens savent qu'il ne s'agit pas, à l'origine, d'une musique de série. C'était au départ deux pièces orchestrales indépendantes de la série composées par Marius Constant, Etrange N°3 et Milieu N°2 et qui, associées, ont donné le générique de La Quatrième Dimension. En soi, musicalement, la première partie (le début du générique de la série) est déjà un thème très troublant avec ce motif tournoyant joué par deux guitares car il ne commence pas sur un temps fort de la mesure. Aucun compositeur n'aurait écrit cela naturellement et cela crée une sorte de désorientation au niveau du rythme. Quant à Milieu N°2, il s'agit de ce morceau aussi bizarre écrit pour le registre grave de la guitare. L'orchestration est aussi intéressante. Il s'agissait d'un petit orchestre avec deux trompettes, deux trombones, deux ou trois bois, deux percussions et une toute petite section de cordes. Et pour rester dans cet esprit, nous avons conservé cet ensemble pour nos enregistrements, que ce soit pour ces deux thèmes ou pour ma musique originale (les moments non synthétiques). [...]