Translate content
De Indiana Jones Adventure à Star Tours, vous êtes le spécialiste des musiques d'attractions Disney inspirées par les films de George Lucas. Comment cette aventure a-t-elle débuté ? Disney a fait d'abord appel à moi en tant qu'arrangeur avant l'ouverture d'Epcot Center. L'un de mes amis, George Wilkins, a pris la suite de Buddy Baker aux studios, après que ce dernier a pris sa retraite. George et moi étions de vieux amis et il m'a appelé un jour en me disant : « Que fais-tu en ce moment ? ». J'ai répondu « rien ». « C'est parfait car nous avons 90 heures de musique originale à écrire d'ici les deux prochaines années ! » C'était pour Epcot. J'ai fait beaucoup d'arrangements pour ce parc, quelques oeuvres originales, mais surtout, ce fut mon premier contact avec Walt Disney Imagineering. J'ai notamment écrit la musique finale de Spaceship Earth, au moment où vous embrassez tout le ciel, d'Atlas of the World, un dessin animé, et d'autres choses qui ne se trouvent plus dans le parc comme la musique originale du pavillon Universe of Energy, ou encore celle de Journey Into Imagination, basée sur trois chansons des frères Sherman arrangées pour toutes sortes d'instrumentations, notamment pour 7 flûtes, reflétant l'imagination. Il s'agissait du show original avec Dreamfinder et Figment. Nous avons écrit vraiment beaucoup de musiques pour ce parc ! J'ai également écrit les musiques de Tower of Terror pour les Disney-MGM Studios, et the Hall of Presidents pour Walt Disney World. Buddy Baker a fait la version originale, et j'ai fait la nouvelle version. Ainsi que Countdown to Extinction pour Disney's Animal Kingdom. J'ai aussi arrangé la musique de Main Street pour Disneyland, Anaheim et celle de l'Electric Railway Station pour Tokyo Disney Sea. [...]