Translate content
Pocahontas est l’une des partitions d’Alan Menken dans laquelle vous vous êtes le plus investi. Quel souvenir en gardez-vous ? Pocahontas fut en quelque sorte un nouveau départ comparé à mes précédents films qui étaient plutôt des films comiques et d'aventure, plutôt destinés à un public d'enfants. Le film aborde des thèmes plus adultes, pour un public d'adolescents et de jeunes adultes. C'était à la fois une romance et un film historique. Je me demandais s'il allait trouver son public. Et il a trouvé un très large public, en particulier à travers sa musique. Le nombre d'entrées n'a pas atteint le niveau de La Belle et la Bête, Aladdin ou Le Roi Lion, mais le film a très bien marché. Et le Cd a vraiment touché les gens. La chanson Colors of the Wind (L’Air du Vent) a remporté un très grand succès, en particulier aux Etats-Unis, et la partition entière a ému le public et s'est vendue à de très nombreux exemplaires. On pouvait l'entendre partout, même dans des lieux publics comme les restaurants ou les aéroports ! Mon premier souci a été de savoir si nous ne nous éloignions pas trop du public traditionnel des films d'animation, mais ce ne fut pas le cas. Le public a vraiment apprécié le film. [...]