Translate content
Avant de parler de votre travail avec Disney, nous aimerions mieux vous connaître. Au départ, je suis canadien. Je suis le fils d'Olivier Guimond, le plus grand comique du pays (il a sa plaque commémorative à la Place des Arts ; il y a aussi un parc qui porte son nom), disparu il y a une quinzaine d'années. Avec ma maman, Jeanne Darbois, ils formaient un véritable couple de star. De son côté, elle était imitatrice. Nous sommes ensuite arrivés en France, ma maman et moi. Je l'ai suivie partout dans ses spectacles, ce qui fait que je suis entré très tard en primaire, avant de rentrer à l'Ecole du Spectacle, à Paris, rue du Cardinal Lemoyne. C'est là qu'à l'époque les metteurs en scènes venaient chercher les jeunes artistes, puisque les cours avaient lieu de 13 heures à 17 heures, avant les cours optionnels de chant, danse ou comédie, au choix. C'est ainsi que, très vite, à l'âge de 11 ans, j'ai fait mes premiers pas sur les planches car j'avais été choisi pour jouer au Théâtre de l'Atelier. Ma première pièce s'appelait Un Mois à la Campagne avec Jacques François. Et de là a commencé le doublage. [...]