Translate content
C’est un sentiment très particulier que de parler en même temps à Alice et à Wendy ! Je ressens comme un honneur d'avoir eu l'opportunité de jouer deux rôles pour Disney. C'est quelque chose d'unique, en particulier pour la petite fille que j'étais ; il n'y a pas beaucoup d'artistes qui ont joué plus d'un personnage. J'en suis doublement heureuse, d'autant plus que les deux films sont devenus des classiques. Comment êtes-vous arrivée chez Disney ? En fait, j'étais juste sous son nez, à la MGM. Je suis née en Angleterre, et à l'âge de huit ans, on m'a fait venir à Hollywood car la MGM envisageait de produire des films qui tournaient autour de l'Angleterre. Rien de concret ne s'est vraiment fait, mais j'étais quand même sous contrat avec le studio. Pendant ce temps, Disney recherchait une Alice qui plairait autant à des oreilles américaines que britanniques, avec une sorte d'accent anglais modifié. J'ai lu mon texte lors de l'audition et j'ai éclaté de joie lorsqu'on m'a rappelée pour me dire que j'avais le rôle. Dans la mesure où il s'agissait d'un film d'animation, c'était très différent d'un film en prises de vue réelles qui prend en général deux à trois mois : ici, il était question de deux ans ! J'ai donc travaillé par intermittence tout au long de la production de l'animation. [...]

Related entries